Programmes

Tous nos programmes sont conçus pour réunir les agents économiques et rassembler de la manière la plus cohésive possible la diversité des idées et des intérêts au profit d’objectifs communs. C’est donc vers des partenariats bâtis autour des projets d'implication collective que nous orientons nos clients. Pour chaque objectif à atteindre, nous mettons en place les indicateurs SMART les plus optimaux possibles afin de le clarifier et assurer sa délimitation temporelle.

Programme DESC Africa

Le vaste programme de développement économique que nous proposons aux gouvernements veut inciter à la reconstruction indépendante de la pensée panafricaine d’abord par la brisure des amarres néocoloniales, et en dotant ensuite les générations actuelles et futures d’une capacité autonome dans l’usage de l’outil scientifique. La redéfinition de l’identité africaine est le préalable sans condition au développement durable de l’Afrique. Avant toute chose, nous instaurons des modèles à l’origine de la démarche rigoureuse de la pensée et l’action.

Programme COMASER

Dans son communiqué de presse du 2 avril 2019, l’Organisation mondiale du commerce (OMC) annonce de fortes turbulences que connaitra le commerce mondial en 2019 et en 2020. Déjà en 2018, la croissance a été plus faible qu’escomptée du fait de la montée des tensions commerciales et d’un accroissement de l’incertitude économique. A s’en tenir aux prévisions des économistes de l’OMC, la croissance du volume des échanges de marchandises devrait tomber à 2,6% en 2019 contre 3,0% en 2018. L’éventualité d’un rebond à 3,0% en 2020 s’accorde avec l’hypothèse que les tensions commerciales s’apaisent.

Programme EENFOR

EENFOR est notre Programme éducation, enseignement supérieur et formation professionnelle. Se trouvent donc au centre de notre attention l’éducation et la formation du capital humain. Mais il faut se poser de bonnes questions :
- le système éducatif, l’enseignement supérieur et professionnel en Afrique sont-ils adaptés pour fournir un travail productif qui répond aux besoins impératifs des gouvernements et des collectivités ?

- Devant la pauvreté accrue et les crises qui sévissent dans ses sous-régions, l’Afrique peut-elle miser sur la qualité de la formation distillée à travers son réseau d’éducation et d’enseignement supérieur ?

Programme ECOPRO

Le programme Ecopro (Ecosystème productif) ouvre des possibilités et apporte un cadre productif bénéfique aux économies de l’Afrique subsaharienne.
Qui ne se souvient pas de la poignante révélation du président de la BAD, Akinwumi Adesina lors du 50e anniversaire de l’Institut international pour l’agriculture tropicale, le 28 juillet 2017 : « L’Afrique dépense actuellement 35 milliards de dollars par an pour l’importation de la nourriture, ces 35 milliards de dollars devraient être conservés sur le continent. Il s’agit d’un marché que les jeunes africains peuvent exploiter pour créer plus de richesses chaque année. »

Programme Villes Nouvelles

Face aux défis du développement, la création des villes nouvelles s’avère l’un des leviers essentiels dans la construction d’une économie compétitive en Afrique.
Au Sud de Ouagadougou (Burkina-Faso), les travaux d’infrastructures pour la construction d’une ville nouvelle sont lancés depuis 2017. Si tout se passe bien, la ville de Yannenga verra le jour à l’horizon 2030. Le promoteur de ce grand projet est l’entreprise « CGE Immobilier » ; il sied en effet de noter que le secteur privé africain dans son ensemble se montre plus dynamique que les Etats en matière de politique urbaine. Soulignons cependant que les résultats n’ont pas toujours donné satisfaction en raison notamment d’une non adhésion des populations aux projets. C’est le cas des 4 villes nouvelles construites au Maroc au courant des années 2000 par l’entreprise publique Al Omrane. De nouvelles agglomérations fleurissent un peu partout en Afrique. Nous citons par exemple la Yabaconvalley au Nigéria, la Konza City au Kenya, le mega projet The capital Cairo en Egypte…