Service d'ingénierie

Expertise et Ingénierie pour accélérer le développement de l’Afrique sub-saharienne



Energie


Panel Africa propose et conduit des programmes pour apporter des solutions durables dans le secteur de l’énergie. Set-Energie est la branche spécialiste en énergie du groupe Panel Africa, qui a pour vocation d'être une multinationale africaine. Les domaines d’intervention de Set-Energie concernent : le développement des usines de production d’électricité, le développement des entreprises de construction des réseaux électriques nationaux et régionaux, le développement des énergies renouvelables et des énergies nouvelles (à l’instar de la pile à combustibles), l’efficacité et l’optimisation des ressources énergétiques, et l’élaboration des cadres et règlements en vue d’orienter les politiques et stratégies énergétiques des Etats (à travers une agence de promotion des énergies renouvelables). Mais d’entrée de jeu quelle idée peut-on se faire sommairement de la situation énergétique du continent africain?

Dans sa communication d’avril 1985 à l’occasion du symposium international de Kinshasa, sur la science, la technique et le développement de l’Afrique - l’Afrique et son avenir, Cheikh Anta Diop formulait le "problème énergétique africain" en des termes très justes lorsqu’il écrit: « Donc, soit dit en passant, l’Afrique ne manque pas d’énergie, mais celle-ci est mal identifiée et mal distribuée; l’interconnexion du réseau africain pour la création d’un marché intégré de l’énergie est un impératif économique.» Si ce constat était vrai en son temps, nous sommes obligés d’admettre que 34 ans après, ce constat reste valable, surtout en Afrique subsaharienne. De ce point de vue, nous n'avons fait qu'écho des rapports, les plus crédibles et actuels sur le sujet et dont les conclusions sont concordantes sur le diagnostic du problème énergétique en Afrique.

Sinon comment comprendre qu'aujourd'hui 645 millions d’africaines et d'africains n’ont pas accès à l’électricité, que la consommation d’électricité par habitant en Afrique subsaharienne soit la plus faible de tous les continents, avec un niveau de consommation par tête des énergies conventionnelles de 500 kWh/an contre une moyenne mondiale de 2500 kWh/an, en 2013. Cinq ans après le niveau de consommation a hélas régressé par rapport à un niveau qui n'était pas déjà valorisant car selon une étude menée dans le cadre du New deal énergie en Afrique (2018) de la Banque africaine de développement (BAD), l’Afrique réalise par habitant 181 kWh/an contre 6500kWh/an en Europe et 13 000 kWh/an aux Etats-Unis.

La grande précarité énergétique qui sévit en Afrique se traduit aussi par la forte dépendance aux combustibles ligneux: 80 à 90% des ménages consomment des combustibles ligneux (bois, charbon de bois, déchets végétaux etc…). En 2018, on estime que 600 000 africains – des femmes et des enfants pour la plupart meurent chaque année à cause de la pollution de l’air intérieur liée à l’utilisation de bois de chauffage pour cuisiner. On note également une faible valorisation des énergies renouvelables malgré l'existence d'un potentiel important. En effet, toujours selon la BAD, le continent détient plus de 10 TW de potentiel solaire, 350 GW de potentiel hydroélectrique, 110 GW de potentiel éolien, et 15 GW en plus de potentiel géothermique. Cette comptabilité n’inclut pas le charbon et le gaz naturel (dont le potentiel est 400 GW), qui peuvent fournir une partie de l’électricité la moins chère du continent. Comme on le voit, l’Afrique ne peut fournir d’énergie à ses foyers ni ses entreprises, à moins de libérer cet énorme potentiel d’énergies renouvelables et de le combiner avec l’énergie conventionnelle pour électrifier et éclairer le continent.

Set-Energie dans une démarche scientifique propose un service complet d’ingénierie énergétique pour résoudre les problèmes de précarité énergétique dans toute l’Afrique. L’objectif visé consiste en l’amélioration de l’accès aux services énergétiques modernes pour toutes les couches de la population, et la gestion rationnelle et durable des ressources énergétiques. L'offre énergétique détaillée de Set-Energie comprend les services suivants: 

• L’évaluation et la recherche du potentiel des ressources en Energie Renouvelable ;

• Assurer à travers le programme sur les écosystèmes productifs de Panel Africa, le développement de technologies des Energies Renouvelables et le transfert de technologie ;

• L’accompagnement des Etats et les entreprises dans la mobilisation des fonds verts ;

• La mise à disposition d’information énergétique et de documentation sur l’efficacité énergétique précise, claire et pertinente ;

• L’accompagnement des Etats et organisations dans la réalisation d’études, la production des rapports de haute qualité et autres documents dans le secteur de l’énergie ;

• La formation et renforcement de capacité de tous les acteurs techniques, administratifs et autres, intervenant dans le secteur de l’énergie dans les Etats et les organisations ;

• L’accompagnement et le suivi technique et méthodologique d’études énergétiques (prédiagnostic énergétique, préconisations d'amélioration, définition de cahiers des charges, mise en place de suivi de consommations, accompagnement dans les démarches, …) ;

• L’accompagnement technique dans la rénovation des équipements et l’usage des technologies modernes de transport et distribution de l’énergie électrique en vue de limiter les pertes croissantes observées sur les lignes électriques ;

• Le développement des capacités de valorisation des chaleurs perdues dans le cas des centrales thermiques en mettant en œuvre des projets de cogénération ou de trigénération, et l’aide à la recherche des financements de ces techniques ;

• La promotion de l’efficacité énergétique dans une démarche appuyée sur trois étapes principales à savoir, l’audit énergétique, le diagnostic et la proposition des solutions adéquates pour la réduction des pertes énergétiques, aux niveaux des ménages, des entreprises et des industries ;

• L’élaboration de projets d’optimisation de l’efficacité des éclairages, des climatisations et d’équipements divers à la demande des usagers du bâtiment. Rénovation des installations électriques (éclairage et climatisation) par (1) des études techniques pour la mise à niveau des installations électriques intérieures et la séparation des réseaux climatisation, éclairage, et utilités (2) la spécification des solutions d’optimisation énergétique des climatisations et éclairages (3) le suivi des performances.

Agro-industrie

Le défi majeur dans ce secteur des services d’ingénierie de Panel Africa est la substitution des importations des produits de consommation, en vue de promouvoir la consommation locale sur le continent, et de lutter activement contre les fléaux de la faim et de la malnutrition. A cet effet, nous apportons d’une part des solutions aux différentes problématiques que rencontrent les entreprises agro-industrielles comme l’organisation, la stratégie de management, la gestion, le développement, la gestion de qualité pour en citer que celles là, d’autre part nous proposons aux Etats des mesures d’accompagnement dans des projets à caractère agro-industriel afin de booster les économies locales.

• Accompagnement des entreprises dans le processus de certification aux normes ISO ou BRC ;

• Nettoyage des équipements industriels ;

• Conception et Elaboration des formules de nouveaux aliments ;

• Optimisation des procédés industriels ;

• Formation des producteurs, de produits de première nécessité sur les bonnes techniques culturales à fort rendement afin de satisfaire la demande locale ;

• Formation sur le conditionnement et la conservation des produits post-récoltés ;

• Transformation des biens agricoles en produits finis destinés à la consommation ;

• Promotion de la transformation des produits cultivés par des techniques innovantes voire révolutionnaires sur le plan locale, en afrique;



Industrie

Le service d’ingénierie dans le secteur de l’industrie de l’institut Panel Africa consiste en la pérennisation et le développement des industries de transformation présentes sur le continent africain. Ceci passe entre autre par une offre de service de maintenance de qualité en vue de rallonger la durée de vie des différents équipements. Il est également question dans ce service, de concevoir et d’installer des usines de transformation et/ou d’assemblage ‘’ clé en main’’ suivant le besoin des différents promoteurs en Afrique.

• Maintenance Préventive (élaboration et mise à jour des plans de maintenance, renforcement des équipes de maintenance..);

• Maintenance des installations en électricité, automatisme et commande numérique, robotique, mécanique et système d’entrainement, variation de vitesse sur tous types d’équipements industriels;

• Maintenance préventive prédictive (thermographie infrarouge, analyse de réseau, analyse vibratoire, analyse des huiles, lignage laser..);

• Maintenance des installations hydrauliques et fluidiques;

• Maintenance des installations frigorifiques industrielles (Compresseur CO2, équipements de production du froid);

• Mise en place d’une politique de gestion de la maintenance assistée par ordinateur (GMAO) mais aussi de gestion de la production assistée par ordinateur GPAO;

• Renforcement des capacités du personnel de maintenance des industries en Afrique

• Mise en conformité des équipements industriels;

• Transferts industriels;

• Installation des usines (petite, moyenne et grande industrie) en Afrique à l'instar des :

- Usines d'assemblage de tablettes numériques;

- Usines d’assemblage de téléphones portables et des ordinateurs;

- Usines d'assemblage automobiles;
- Usines de fabrication des boites de conserve « sardines »;
- Usines de transformation complète de bois en divers dérivés (papiers, cahiers, cure dents..);

- Usines de transformation du cobalt pour la réalisation d’accumulateurs d’énergie;



Chimie industrielle et environnement

Les domaines de chimie et environnement vont toujours ensemble. Sur le continent africain très peu entreprises traitent leurs eaux usées avant de les déverser dans les eaux maritimes et continentales. On constate également que plusieurs industries libèrent des gaz à effet de serre qui détruisent la couche d'ozone, laquelle nous protège des rayons ultraviolets. Le rejet des bouteilles en plastiques dans l’environnement est une cause permanante de grande pollution. Tous ces points sont pourtant bien encadrés par des lois et règlements. Donc, à travers le service d’ingénierie dans le secteur de la chimie industrielle et l’environnement, Panel Africa s’inscrit, par son offre aux Etats et aux organisations, dans une logique d’assainissement et de préservations des écosystèmes biologiques. Cette offre se décline suivant les articulations ci-dessous :

• Renforcer les capacités des effectifs dans les gouvernements sur les connaissances liées au respect de l’environnement en les faisant participer aux séminaires dédiés des aspects environnementaux ;

• Aider les Etats à renforcer le contrôle des entreprises, par des stratégies efficaces ;

• Développer des solutions pour la gestion des plastiques biodégradables, et le recyclage des plastiques non biodégradables;

• Réviser des lois récurrentes et les adapter à l’évolution de la technologie en utilisant les standards internationaux disponibles dans le domaine du respect des normes environnementales au niveau mondial;

• Accompagner les entreprises à acquérir des certifications ISO dans le domaine de l’environnement.



Data science/internet of thinks/artificial intelligence program

La maîtrise des données a toujours été une grande bataille par les puissances dans le monde. En effet les données représentent ce que l’on appelle aujourd’hui l’or blanc. Celui qui maîtrise vos données peut vous diriger. Ainsi plusieurs États et entreprises se lancent dans la gestion intégrée de leurs données et le développement des outils de gestion sur mesure appropriés à leur ntexte. «Le big data est la nouvelle ressource naturelle du XXIe siècle à l’instar des pierres précieuses ou du pétrole, les données doivent être exploitées pour trouver leur véritable valeur », explique Solomon Assefa, directeur de la recherche d’IBM en Afrique. Nous notons ici que IBM est le propulseur du big data dans le monde.

Le big data fait partie des meilleures méthodes qui aujourd’hui révolutionnent les processus de prise de décisions. Les analyses qu'offrent cette technologie avec ses techniques que sont l’apprentissage automatique, le business intelligent, etc. permettent une meilleure efficacité et une gestion des risques beaucoup plus pertinente. Les entreprises et les institutions africaines, quant à elles, sont encore à l'étape de la planification. Télécommunications, banques, ministères, hôpitaux, écoles, ou compagnies pétrolières… De plus en plus d’entreprises Africaines collectent les informations issues des objets connectés. Mais leur pleine exploitation reste encore en chantier.

Selon les chiffres du cabinet spécialisé International Data Corporation (IDC) publié en 2017, les revenus d'analyse de données à grande échelle (Big data analytics, BDA) au Moyen-Orient et en Afrique ont totalisé 1,98 milliard de dollars en 2016. La majorité de ces revenus est collectée en Moyen Orient. Le seul pays africain qui tire son épingle du jeu est, sans grande surprise, l'Afrique du sud. Le détail des chiffres fournis par l'IDC indique que plus de 24% des investissements de la BDA dans la région étudiée ont été générés en Arabie Saoudite, suivi par l'Afrique du Sud et les Emirats Arabes Unis, avec respectivement 22,7% et 17,2%.

Ainsi, l’Afrique est un terrain en plein essor dans les technologies du Big Data, maîtriser cette technologie et la proposer aux États et entreprises africaines permettra et participera a un redressement de la courbe économique de ceux ci. Si la prédominance mobile fait naturellement des opérateurs de téléphonie des pourvoyeurs de données, l’effervescence du secteur digital se traduire aujourd’hui par une multiplication des points de collectes: jeux, applications, achats en ligne, objets connectés… Il est alors important pour nous de travailler sur les méthodes de collecte d’information, de stockage, d’analyse et de prise de décision afin d’optimiser tous les secteurs en Afrique ceci grâce aux données.

Formation sur le Big Data & Data Science dans les modules suivants:

• Big Data Concept & Definition,

• Big Data, Data Science et Data Analytics,

• Map Reduce Paradigm,

• Big Data Framework,

• Machine Learning (ML),

• No SQL Data Base,

• Big Data Applications.

Formation sur l’Intelligence Artificielle(IA) dans les modules suivants :

• Introduction et histoire de l’IA,

• Données de l’IA,

• Matériels de l’IA,

• Applications Génériques de l’IA,

• Applications Métiers de l’IA,

• IA et Entreprise,

• IA et Société,

• Acteurs de l’IA.


Formation sur l’Internet des Objets dans les modules suivants :

• Principe et définition de l’Internet des Objets,

• Applications de l’Internet des Objets dans les entreprises,

• Outils de l’Internet des Objets,

• Applications Génériques de l’Internet des Objets,

• Applications Métiers de l’Internet des Objets IA et Entreprise,

• Acteurs de l’Internet des Objets.


Le développement de Services


Le programme de développement de service de Panel Africa consiste à travailler en laboratoire et à développer des solutions innovantes hautement modernes. Ceci en nous basant sur les théories scientifiques et les nouvelles technologies (citées plus haut). Ces solutions engendrent de nouveaux services. Comme exemples de nouveaux services nous pouvons citer:

• Des services pour l’analyse et la gestion des données

• Des services pour un stockage efficace des données

• Des services pour connecter les objets entre eux (IOT)

• Des services pour gérer de façon intelligente les données (IA)

• Des services sur mesure en fonction de vos besoins



Equipe d'ingénieurs

HEUGANG N. A. Steven

Ingénieur,
Energies Renouvelables
PhD Candidate.
Université de Dshang-Cameroun
Coordonnateur SET-ENERGIE

TCHAGNA K. Aurelle

Ingénieur,
Postes et Télécommunications
PhD Candidate.
Université de Dshang-Cameroun
Coordonnateur GALILE

NGWANE N. Eunice

Ingénieur,
Chimie Industrielle et Environnement
Université de Ngaoundéré-Cameroun

.

FALINA
Manasse

Ingénieur,
Maintenance Industrielle et Productique
Université de Ngaoundéré-Cameroun